Windows 11 mène les fonctionnalités de sécurité plus loin

Sonia Martin
par Sonia Martin
Sonia is a tech enthusiast that fell in love with Windows after having experienced working on a different OS. Being above all, a down-to-earth kind of person, she deeply appreciated the ease of learning... Read more
Divulgation des affiliations
  • Selon Dave Weston de Microsoft, la sécurité était la principale raison pour laquelle les entreprises sont passées de Win 7 à Win 10.
  • La géant de Redmond encourage les entreprises à se débarrasser complètement des mots de passe en faveur des normes Zero Trust.
  • À cet effet, Microsoft a fait de grands progrès sur la biométrie Windows Hello pour renforcer la sécurité Windows 11.
  • En outre, il y aura plusieurs alternatives à la puce TPM comme Pluton, un composant conçu et mis à jour par Microsoft.
les fonctionnalités de sécurité Windows 11

On a beaucoup parlé des changements que Windows 11 apporte à son vaste univers d’utilisateurs. À chaque mise à niveau du système d’exploitation, Microsoft continue d’améliorer des fonctionnalités particulières, en se concentrant sur les plus importantes.

Le directeur de la sécurité chez Microsoft, Dave Weston, déclare que la sécurité représentait le principal facteur pour les entreprises qui sont passées de Windows 7 à Windows 10.

Et ce n’est qu’un seul exemple pris de la foulée des cas où la sécurité a agit en tant que critère essentiel pour le changement dans l’espace numérique ou bien matériel.

Après tous les incidents de piratage très médiatisés depuis lors et l’intensification constante des rançongiciels, la sécurité est encore plus importante et occupe une place prioritaire sur l’agenda du monde entier.

Sécurité renforcée – l’atout principal de Windows 11

Selon le même responsable Microsoft, la sécurité renforcée de Windows 11 entraînerait l’adoption du nouveau système d’exploitation plus rapidement.

En fait, les géant de Redmond conseille les entreprises désireuses d’améliorer la sécurité de se débarrasser complètement des mots de passe et d’embraser les normes de sécurité Zero Trust.

Cela signifie passer à un modèle de sécurité réseau qui reconnaît que les appareils gérés et non gérés circulent de manière fluide entre les maisons et les lieux de travail.

Ceci est principalement dû aux nouvelles conditions de travail déclenchées par la pandémie de COVID-19.

Il est bien connu que Microsoft a continué à mettre l’accent sur l’authentification sans mot de passe depuis des années, comme une sorte de remplacement précoce de la norme FIDO2.

Microsoft a déjà fait des progrès significatifs dans ce domaine, avec sa biométrie Windows Hello pour accéder aux réseaux Azure Active Directory.

Sur cette liste s’inscrivent également les applications prenant en charge Microsoft Authenticator et les clés de sécurité basées sur FIDO2, similaires aux clés Titan de Google.

Une autre raison pour laquelle Windows 11 renforcera la sécurité du système d’exploitation est que davantage de ces fonctionnalités sont activées par défaut pour les entreprises.

Nouvelle ère, nouvelles menaces, nouvelles mesures de sécurité

Si l’on juge d’après les mesures que Microsoft déploie couramment, il est sûr d’affirmer que la sécurité basée sur la virtualisation/sur le matériel TPM et BitLocker côte à côte seront automatiquement activées pour tous les appareils Windows 11.

Vous devez également savoir que Microsoft a renforcé la sécurité de la biométrie dans Windows 11, sécurisant toutes les données biométriques dans sa propre machine virtuelle protégée.

Cette amélioration sera particulièrement utile pour empêcher les pirates de voler des données lorsqu’ils attaquent des systèmes reposant sur l’authentification biométrique.

La fameuse puce TPM sera soit intégrée à la carte mère du PC, soit ajoutée séparément au processeur dans le but de protéger les clés de cryptage, les informations d’identification de l’utilisateur et d’autres données sensibles.

Comme vous l’avez probablement lu à ce point, tous les systèmes Windows 11 certifiés doivent disposer d’une puce TPM 2.0.

Un autre exemple serait Pluton, qui est un composant du matériel CPU conçu et mis à jour par Microsoft. Intel, AMD et Qualcomm en seront les fournisseurs principaux.

Notez que Pluton est intégré au processeur, alors il ne faut pas le confondre avec un processeur séparé. L’un de ses principaux avantages consiste dans la facilité d’obtention des mises à partir des mises à jour habituelles Patch Tuesday, via Windows Update.

Sachez qu’en ce moment, les ordinateurs équipés de Pluton ne sont pas disponibles, mais Microsoft indique que Windows 11 est prêt à l’utiliser.

Dans l’ensemble, c’est formidable que l’entreprise qui fournit le système d’exploitation sur lequel nous effectuons tant de nos actions quotidiennes, se concentre sur notre sécurité.

D’ailleurs, si vous souhaitez obtenir une couche supplémentaire de protection pour le nouveau système d’exploitation, un classement des meilleurs antivirus pour Windows 11 est déjà mis à votre disposition.

Il y a encore beaucoup à apprendre sur les fonctionnalités de Windows 11, mais l’avenir s’annonce intéressant.

Êtes-vous satisfait de toutes les mesures de sécurité prises par Microsoft ? Partagez vos réflexions avec nous dans la section des commentaires ci-dessous.

This article covers:Topics: