VPN et Proxy : Comment Configurer + Quelle Est la Différence

par Sonia Martin
Sonia Martin
Sonia Martin
Sonia is a tech enthusiast that fell in love with Windows after having experienced working on a different OS. Being above all, a down-to-earth kind of person, she... read more
Divulgation des affiliations
  • Quelle est la différence entre proxy et VPN ? Le serveur VPN est techniquement un serveur proxy, mais plus fiable.
  • À l'instar du VPN, un serveur proxy modifie votre adresse IP et achemine votre trafic Web vers un autre serveur.
  • Par contre, le VPN pourra également chiffrer vos données et couvrir l'intégralité du trafic réseau non seulement la nivation HTTP/HTTPS.
  • Voici comment configurer les deux, VPN et proxy, pour en tirer le meilleur parti.
VPN et proxy - comment configurer VPN avec proxy

VPN et proxy : quelle en est la différence, lequel garder, lequel désactiver ou encore mieux, peut-on les utiliser ensemble ? À quelle fin ? Plein de questions, peu de réponses – fini les interrogations sans finalité.

Nous allons attaquer la différence entre VPN et proxy et démystifier le sujet une fois pour toutes. Tous les deux reposent sur l’utilisation de serveurs. Techniquement, un serveur VPN est un serveur proxy.

Alors, pourquoi le débat ? Tandis que les deux sont essentiellement des logiciels qui servent à cacher votre adresse IP, le VPN possède plus de fonctionnalités de sécurité qu’un serveur proxy.

Vous n’avez pas vraiment besoin d’utiliser les deux (VPN et proxy) en même temps, sauf si vous tenez à déployer une couche supplémentaire de protection/confidentialité.

Pour les configurer simultanément, vous pouvez utiliser un VPN avec proxy, c’est-à-dire un client VPN qui prend en charge le proxy natif. C’est la solution la plus simple et la plus pratique.

En redirigeant votre connexion proxy vers un serveur VPN, vous cacherez votre IP avec un proxy, tandis que l’IP du proxy sera protégé par le VPN.

Il est également possible de configurer les paramètres de proxy sur Windows 10 ou 11 sans rien installer d’autre ou bien de configurer un proxy uniquement au niveau de votre navigateur.

Quelle est la différence entre un VPN et un proxy ?

Voyons d’abord les similitudes : service proxy et VPN – déblocage de site. Vous pouvez contourner les géo-blocages à l’aide d’un proxy de confiance ou d’un réseau privé virtuel.

À chaque connexion, vous afficherez une adresse IP différente. Bien qu’ils soient similaires, les deux (VPN et proxy) ne sont pas identiques.

Alors, quel est le rôle d’un serveur proxy ? Un serveur proxy est le relais entre votre ordinateur et Internet et sert à masquer votre emplacement réel vous permettant d’accéder à des sites qui seraient autrement bloqués.

Un proxy est donc un intermédiaire. Il permet aussi bien de délocaliser votre adresse IP et dans ce sens, il fait exactement la même chose qu’un VPN.

Atouts : pourquoi passer par un proxy ?

Bien que le proxy ait perdu du terrain en faveur du VPN, il est toujours un instrument redoutable à utiliser contre les géo-restrictions.

En plus de vous permettre d’accéder au contenu restreint, les serveurs proxy changent constamment. Il y a donc de fortes chances que ceux-ci échappent au blocage du FAI, quoique minutieux.

Lorsqu’un site VPN est bloqué, le simple fait de passer par un proxy peut aider. C’est sa première utilité importante.


Bémols : quel est le principe de fonctionnement d’un proxy ?

Si vous utilisez un serveur proxy pour changer votre adresse IP, vos données ne seront pas chiffrées.

Cela signifie qu’un pirate informatique pourra intercepter votre trafic réseau pour récupérer les informations d’identification de votre compte de messagerie ou vos coordonnées bancaires, par exemple.

Bien que les proxy Internet soit un moyen prometteur pour accéder aux sites Web bloqués, les sites proxy tiers sont généralement lents et peu fiables.

Les proxy les plus connus se limitent à acheminer le trafic Web (via navigateur Internet) sans couvrir les autres aspects de votre vie numérique. Le niveau de sécurité est tout aussi problématique.

Désormais, des listes exhaustives de serveurs proxy gratuits sont disponibles à distance d’un clic. Tandis que le marché bat son plein, les propriétaires de serveurs proxy ne sont pas obligés de respecter la confidentialité de vos données.

D’ailleurs, ces serveurs ne sont pas exclusifs et plusieurs connexions simultanées peuvent sévèrement impacter votre vitesse et entraver le débit de votre connexion.

Enfin, même votre système d’exploitation peut avoir du mail à gérer ces connexions (voir le cas ou Windows 10 ne détecte pas les paramètres de proxy).


Atouts : pourquoi utiliser un VPN ?

Le chiffrement représente l’un des avantages principaux du VPN. Tandis qu’un serveur proxy modifie votre adresse IP et redirige votre trafic vers un autre serveur, le VPN crypte également vos données pour les protéger de l’interception clandestine.

Ainsi, l’intégralité de votre trafic réseau (à la fois entrant et sortant) est sécurisé par les protocoles de cryptage VPN.

Même si un pirate ou bien un escroc informatique arrive à s’emparer de vos données, il lui sera impossible de les déchiffrer pour s’en servir à des fins illicites ou frauduleuses.

La confidentialité et la sécurité apportées par un VPN premium ne passent pas inaperçues côté engagement du prestataire.

Contrairement aux propriétaires de serveurs proxy, un fournisseur VPN fiable est tenu par contrat de respecter votre vie privée et de ne pas divulguer vos données aux tiers.

Un autre avantage notable se réfère à la vitesse de connexion. Tous les fournisseurs VPN réputés possèdent des flottes de serveurs suffisamment étendues pour pouvoir livrer des débits et des vitesses du moins décentes même en cas de congestion.

Enfin, les proxy les plus repandus sont les proxy HTTP/HTTPS qui servent à l’affichage de pages web.

Ceci implique que l’acheminement du trafic se produira exclusivement au niveau du navigateur, tandis qu’un VPN couvrira l’intégralité du trafic sortant ou entrant dans votre appareil (applications, streaming, P2P et plus encore).


Bémols du VPN

Les VPN sont souvent ciblés par les entités intéressées à limiter leur usage (voir le FAI, les services de streaming, les institutions académiques, etc.). Le trafic VPN chiffré peut être identifié en tant que tel.

Néanmoins, il est possible de contourner les blocages VPN avec quelques astuces simples et pratiques.

Enfin, si vous souhaitez tirer le meilleur parti des deux, VPN et proxy, il vous est possible de les harmoniser et de les faire fonctionner ensemble. Voyons comment procéder.

Comment utiliser VPN et proxy ensemble ?

1. Installez un client VPN avec proxy intégré

  1. Souscrivez un plan d’abonnement VPN (nous recommandons PIA).
  2. Téléchargez et installez PIA sur votre PC.
  3. Cliquez avec le bouton droit sur l’icône de la barre d’état du système PIA.
  4. Dans les Paramètres, sélectionnez l’onglet Multi-sauts.
  5. Sous la section Proxy, vous verrez deux options : Shadowsocks et Proxy SOCKS5.
  6. Choisissez Shadowsocks, cliquez sur Configurer et choisissez un emplacement.
  7. Alternativement, vous pouvez basculer le commutateur sur Proxy SOCKS5.
  8. Spécifiez l’adresse IP du serveur proxy, le port, l’utilisateur et le mot de passe (le cas échant).
  9. Cliquez à nouveau sur l’icône de la barre d’état du système PIA.
  10. Enfin, appuyez sur le gros bouton jaune pour vous connecter.

Un client VPN avec proxy intégré représente la méthode la plus simple, mais aussi la plus efficace d’utiliser un VPN et un proxy simultanément.

Nous privilégions PIA en raison de sa prise en charge proxy native (Shadowsocks et SOCKS5), mais aussi d’autres fonctionnalités de sécurité primées.

Entre autres, PIA supporte les protocoles de chiffrement les plus avancés (OpenVPN et WireGuard), propose la redirection de port VPN native, des DNS exclusifs pour chaque serveur et des modules de cryptage 256 bits infaillibles.

Le meilleur de PIA dans quelques mots :

  • Prend en charge les activités P2P et torrenting
  • Permet de connecter jusqu’à 10 appareils sur le même compte
  • PIA MACE (VPN avec bloqueur de pub, protection intégrée contre les logiciels malveillants et les traqueurs de suivie)
  • Coupe-circuit Internet et politique de non-journalisation
  • Livré avec plusieurs passerelles VPN (tunnels VPN divisés inclusivement)
  • Serveurs obscurcis pour brouiller le trafic VPN
  • Possibilité d’obtenir une adresse IP dédiée avec votre VPN

PIA VPN

Proxy VPN, c’est quoi ? C’est PIA ! Installez ce VPN avec proxy et tirez le meilleur parti des deux mondes !

Voir prix Visiter site

PIA est notre recommandation de prédilection. Pourtant, il y a d’autres VPN avec proxy qui offrent des services imbattables tels que NordVPN, ExpressVPN ou bien CyberGhost.

À vous d’explorer les différentes possibilités pour trouver celui qui vous plaît le plus !

2. Activez les paramètres proxy sous Windows

  1. Appuyez sur les touches Windows + I pour ouvrir l’application Paramètres.
  2. Accédez à la section Réseau et Internet et choisissez Proxy.
  3. Assurez-vous de basculer l’option Détecter automatiquement les paramètres sur le mode Activé.
  4. Sous la section Configuration manuelle du proxy, appuyez sur Configurer à côté de l’option Utiliser un serveur proxy.
  5. Assurez-vous d’activer également cette option.
  6. Enfin, vous pouvez trouver une vaste sélection de serveurs proxy gratuits en ligne.

Par contre, si vous disposez d’un client VPN avec proxy natif, il vous suffit de définir la connexion VPN automatique sous Windows 10 ou bien sur Windows 11.

3. Installez un Proxy/VPN sur le navigateur

  1. Lancez Firefox sur votre ordinateur et appuyez sur les trois lignes verticales dans le coin supérieur, à droite.
  2. Ouvrez les Paramètres et restez sur l’onglet Général.
  3. Faites défiler la page jusqu’à ce que vous voyiez la section Paramètres réseau.
  4. Appuyez sur le bouton Paramètres de connexion et définissez les réglages de proxy selon vos nécessités.

Pourquoi faut-il activer le proxy sur son navigateur web ? Ce n’est pas obligatoire, mais plutôt une question de préférences.

En parlant des préférences, vous pouvez également installer un module complémentaire VPN pour Firefox avant d’ajuster les paramètres de proxy.

Par contre, les navigateurs basés sur Chromium comme Opera ou bien Google Chrome ne possèdent pas de fonctionnalité proxy intégré. Ils sont donc obligés d’utiliser les paramètres de proxy de votre système.

Dans ce cas, vous pourrez recouvrir aux extensions proxy VPN pour Chrome / Opera en sachant que la bibliothèque est interchangeable.

Tip icon
Tip
Saviez-vous qu’Opera est l’un des peu navigateurs avec VPN intégré ? N’hésitez pas à consulter notre fiche complète sur Opera pour en savoir plus !

Par contre, cette configuration VPN et proxy ne protégera que le trafic de votre navigateur. Toutes les autres applications compatibles Internet seront exclues de la protection jointe du proxy et du VPN.

Comment désactiver un VPN ou un proxy ? Pourquoi faire quand vous pouvez avoir les deux ? N’hésitez pas à essayer ces configurations pour découvrir laquelle vous convient le plus !

This article covers:Topics: